Indie Pattern month # 1 – toile

I was delighted to learn about this initiative: Katui_kiwi  and Kat are hosting the Indie Pattern Month!

Indie pattern month

J’ai été ravie d’apprendre l’initiative de Katuikiwi  et Kat. Ces dames organisent le génial Indie pattern month !

Chardon

Chardon

Great idea! I am an absolute supporter of independent initiatives. There are a couple of ladies out there who are passionate about their art, who take into account good customer service (no “one size” policy which reduces the human body to the one size fits all, “well thought out, clear instructions and support”, quoting Deer & Doe and Kat) and sustainable production which promotes the use of recyclable paper to print out patterns.

Deer & Doe does all the above and designs lovely pretty feminine patterns.

Chardon ou cirse

Chardon ou cirse

Excellente idée! Je suis partisane d’initiatives indépendantes : celles ou ceux qui choisissent de mettre en avant leur savoir-faire, qui sont passionné(e)s par leur art, qui fournissent du bon service (refus de la taille unique S-M-L qui réduit le corps humain au principe de la taille standard, “patrons bien pensés,  instructions claires, simples et bien rédigées”, pour citer Deer & Doe et Kat) et la production durable qui favorise l’utilisation de papier recyclable pour imprimer les patrons.

Deer et Doe fait tout cela et conçoit des jolis patrons très féminins.

patron Chardon

patron Chardon

I fell in love with the Chardon skirt. It is a beginner’s level skirt but even so I decided to do a toile first. I learned it the hard way and I must say I do not trust myself when it comes to sewing. I was actually surprised when Sunni from A Fashionable Stitch wrote how insecure she felt sometimes about her sewing abilities. I realized I am not alone and the more so in excellent company 🙂

I found a cheap cotton/polyester fabric in my stash together with a contrasting colour fabric.

patron Chardon

patron Chardon

Je suis tombée sous le charme de la jupe Chardon. C’est une jupe de niveau débutant mais j’ai tout de même décidé d’en faire une toile. Chat échaudé craint l’eau froide : je dois dire que je n’ai pas tout à fait confiance en moi quand il s’agit de couture. J’ai été surprise lorsque Sunni de A Fashionable Stitch a écrit comment elle n’était pas toujours sûre de ses capacités en matière de couture. J’ai réalisé que je ne suis pas la seule et que d’autant plus je suis en excellente compagnie 🙂

J’ai trouvé un coton / polyester pas cher dans ma pile de tissus ainsi qu’un tissu d’une couleur contrastante.

toile jupe Chardon

toile jupe Chardon

Rachel from House of Pinheiro gave excellent advice about taking the habit of taking your measures before you start a new project. It is always good to check whether you have lost or gained a few centimeters. So I took my measures. These measures (waist and hip size) matched size 38. Next step I took paper and pencil and traced my pattern.

Cut the fabric, assembled the pieces and started stitching.

toile jupe Chardon

toile jupe Chardon

Rachel de House of Pinheiro a publié un excellent conseil : prendre l’habitude de prendre vos mesures avant de commencer un nouveau projet. Il est toujours bon de vérifier si vous avez gagné ou perdu quelques centimètres. J’ai donc pris mes mesures. Ces mesures (tour de taille et des hanches) correspondent à la taille 38. J’ai donc pris du papier et crayon et traça mon modèle.

J’ai coupé le tissu, assemblé les morceaux et commençai à piquer.

toile jupe Chardon

toile jupe Chardon

I had two technical problems and two good surprises. Let’s begin with the good surprises:

First: I was delighted to notice that Deer & Doe starts this pattern very much the way I choose to start my sewing: by overcasting. I am not sure whether this is “academic” but I find indeed more logical to start with overcasting: the fabric is easier to manage in the sewing machine and the overall work is much cleaner. When I am not using the four bobins of the overlocker to assemble and overcast simultaneously I find it more logical to do just like Deer & Doe.

logo Deer & Doe

J’ai eu deux problèmes techniques et deux bonnes surprises. Commençons par les bonnes surprises:

Premièrement : J’ai été ravie de constater que Deer & Doe commence à coudre le modèle de la façon dont je choisis d’entamer la couture en général : par le surjet. Je ne suis pas sûre que ce soit “académique” de le faire, mais je trouve en effet plus logique de commencer par le surjet : le tissu est plus facile à entraîner dans la machine à coudre et l’ensemble de la couture est nettement plus propre. Quand je ne suis pas en train d’utiliser les quatre bobines de la surjeteuse pour faire l’assemblage des pièces, je trouve plus logique, comme Deer & Doe de commencer par le surjet.

instructions poches

instructions poches

Second: I was also delighted at the way Deer & Doe assembles pockets. She instructs us to ”lay one pocket face on the skirt panel (right sides together), matching the top of the pockets with marks.”

Afterwards we have to “turn the pockets outwards, pin the front and back skirt together with right sides facing each other and stitch following the illustration”:

It is a great way to sew pockets! The finished work is much cleaner and it is so easy to do.

instructions poches

instructions poches

Deuxièmement : Je suis également ravie de la façon dont Deer & Doe assemble les poches. Elle nous instruit à « positionner les poches endroit contre endroit sur les jupes dos et devant en les faisant correspondre avec les répères. »

Ensuite, nous devons « rabattre les poches vers l’extérieur, épingler les jupes devant et dos endroit contre endroit et les assembler suivant l’illustration » :

C’est une excellente façon de coudre les poches ! Le travail fini est beaucoup plus propre et c’est si facile à faire.

vue intérieure poche

vue intérieure poche

The two technical problems I had are my fault 😦

Dumb and dumber I carefully follow the instructions one after the other… When I come to sew the inverted box pleats I sew them all as it is indicated on step 2. I turn the page and realize there are additional steps to do for the version I chose.

Second:

Oops! An undesirable fan aeration system.

Oops! An undesirable fan aeration system.

Les deux problèmes techniques que j’ai eus sont de ma faute 😦

Bête mais disciplinée, je suis attentivement les instructions l’une après l’autre … Quand je viens à coudre les plis plats je les couds tous comme il est indiqué à l’étape 2. Je tourne la page et me rends compte qu’il y a des étapes supplémentaires à faire pour la version que j’ai choisi…

Deuxième :

Système d'aération imprévu !

Système d’aération imprévu !

A little embarrassing… What can I say? My two pregnancies tummy shows off! Both the waist and hips area are ok but not the tummy area. Ok, lesson learned, I must check all measures before cutting out.

Un peu embarrassant … Que puis-je dire ? Le témoin indélébile de mes deux grossesses ! Les mensurations à la taille et aux hanches sont ok, mais pas au ventre. Il manque environ 6 cm + coutures – c’est beaucoup ! Bon, j’ai compris, je dois préalablement vérifier toutes les mesures !

Mesure du tour du ventre

Mesure du tour du ventre

It’s lacking about 6 cm + seams – that’s a lot! Ok I have learned the hard way and will check the next pattern on the belly area as well.

Anyway, nothing too dramatic, that’s what toiles are meant for! Next step: a real Chardon skirt, a little shorter perhaps.

What about you? Do you check your measures against a pattern’s? Did you ever had a concern of this kind?

hauteur ventre

hauteur ventre

Quoi qu’il en soit, ce n’est rien de trop dramatique, c’est ce à quoi les toiles sont destinées, n’est-ce pas ? Je n’ai qu’à me lancer dans une nouvelle Chardon, cette fois-ci un peu plus courte peut-être.

Et vous ? Vérifiez-vous vos mesures par rapport à celles du patron? Avez-vous déjà eu un problème de ce genre ?

Credit photos:

Chardon: from Annunciaties blogspot

Chardon ou cirse by Nicolas Grandjean (Création personnelle) [GFDL, CC-BY-SA-3.0 or CC-BY-SA-2.5-2.0-1.0], via Wikimedia Commons

Advertisements

Sewlution # 1 – New Girl red dress

For some time I was content with admiring, following and making comments on sewing blogs from quite a comfortable distance. 2013 broke in and I was very far from thinking of creating a blog of my own. I was however captivated by the Sewlution 2013 challenge launched by the inspiring Did You Make That? blog.

The Sewlutions Jar

Pour un temps certain, suivre et faire des commentaires sur les blogs de couture me semblait suffire. Derrière mon écran d’ordi,  je contemplais et admirais les réalisations des myriades des blogueuses, confortablement de loin. 2013 est arrivé et j’ai été captivée par le défi Sewlution 2013 lancé par le blog très inspirateur Did You Make That?

Without further ado this is what I pledged:

Sans plus tarder, voici ce que je me suis engagée à faire:

France Parijs  says:

Wonderful idea… which left me actually pondering… what sewlution should I make? I don’t have a sewing blog and do not think of creating one. Altough I do enjoy, follow and share the love spread by this wonderful online community, my sewing skills are somewhat technically limited and far from perfect and yes, my beloved hobby has
“a very fine line between “hobby” and “mental illness” (Dave Barry).

Curiously the beginning of a sewing project is a glorious and hopeful one, to go through my stash, touch, feel and choose the perfect fabric that matches the perfect pattern, there starts the journey to the perfect outfit! There is a lot of expectation at the beginning of the project which, alas, does not always match the final result, leaving a tinge of frustration… until the next project starts!

So, my sewlution for this year is, whatever I attempt to make, big or small, may, or will undoubtedly be, part of a learning sewing process but joy, happiness, creativity and acceptance of my failures will be on top of my list.

So this is how my first Sewlution unfolded:

I started the year with a tantalizing project from the gorgeous Sewing Addicta blog:

J’ai donc commencé l’année avec le projet alléchant du splendide Sewing Addicta:

New Girl red dress

New Girl red dress

 

It was a great opportunity because I wanted to improve my pattern drafting skills and Rosy being the attentive and inspiring maestra that she is, it was a challenge that would not feel like a hard chore.

C’était une excellente occasion pour travailler le patronage et étant donné que Rosy est une maestra attentive et inspirée, je me suis dit que la tâche ne serait pas trop ardue.

Following Rosy’s instructions I started drawing the front and back bodice patterns:

Je me suis donc lancée, sous les instructions de Rosy, dans le dessin du patron de devant et de l’arrière du corsage :

patron corsage

patron corsage

And I went to look for that special Punto Di Roma fabric. I am not sure I have ever seen or touched one yet but research on the Internet shows that it is a sleek but sturdy fabric that falls nicely and is very elastic. It is available in the comfortable width of 160cm and is generally composed of viscose (60%), polyester (35%) and spandex (5%). I would have loved to find one in black, one of my favourite colours.

Punto di Roma

Et je me suis lancée à la recherche de ce tissu du nom magique et invocateur Punto di Roma. Je ne suis pas sûre d’avoir jamais mis les yeux sur ou touché ledit tissu. Une recherche rapide sur Internet indique qu’il s’agit d’un tissu « élégant mais robuste qui tombe bien et est très élastique. Il est disponible dans la confortable largeur de 160 cm et est généralement composé de viscose (60%), polyester (35%) et elasthane (5%). J’aurais aimé le trouver en noir, une de mes couleurs préférées.

 

Alas, I did not find Punto di Roma or any equivalent fabric at my local store so opted to start a toile. Out of my stash I digged a flannel like gray fabric for the bodice and some cotton frame for the skirt.

Hélas, point de Punto di Roma ou autre équivalent dans mon magasin local. J’ai donc décidé de commencer par une toile dans un tissu genre molleton/flanelle pas très beau, mais très doux et chaud.

This is the result: Voici le résultat :

toile robe New Girl

toile robe New Girl

I was very happy with the bodice: what a joy to realize that it fitted perfectly when I usually have quite some trouble fitting the commercial patterns to my torso measures!

J’étais contente avec le corsage : quelle joie de réaliser qu’il m’allait parfaitement alors que j’ai assez de mal pour ajuster un patron du commerce à ma taille !

chemisier et pantalon

chemisier et pantalon

As for the skirt… hmmm, I was happy to learn the technique of inverted pleas but found the toile result not so flattering. Then questions started popping to my mind: this pattern is gorgeous but am I really going to wear it often? Well, I wasn’t so sure, I had not found the magic fabric and the toile blue skirt put me off, so…

Quant à la jupe… hmmm, j’étais contente d’avoir appris à faire des plis creux mais le résultat n’était pas très flatteur. Ok, réfléchissons. Ce modèle est craquant mais… est-ce que je vais mettre cette robe souvent ? Je doutais… je n’avais pas trouvé le tissue magique et la toile de jupe ne m’a pas convaincu, donc…

chemisier et jupe

chemisier et jupe

So I decided I would go on with the bodice and make it a wearable toile as I would rather not waste something. I need to add a piece to cover the hips as the bodice (and that is well its definition :-)) covers down to the waist. Buttonholes and holes on the back and there you go, there’s a new blouse in my wardrobe!

En avant avec la toile du corsage et, comme je ne suis point adepte du gaspillage, allez hop, on transforme la toile en un corsage digne de faire partie de la garde-robe. Des boutonnières et des boutons, voili voilu, un nouveau chemisier dans mon armoire !

détail jupe dos

détail jupe dos

Even though I did not finish the New Girl dress I did enjoy making a wearable toile and that is, to my mind, what sewing is mainly about, i.e., to enjoy the process – cheers!

En dépit du fait que je n’ai pas réalisé la robe New Girl, je me suis amusée à faire d’une toile un chemisier portable et, pour moi, c’est cela le but de la couture, c’est-à-dire, le plaisir de réaliser quelque chose :-).